This page has moved to a new address.

Le Ghana veut en finir avec les meurtres rituels des «enfants sorciers»