This page has moved to a new address.

Deux blogueurs ivoiriens brièvement interpellés par la police, suite au drame du 31 décembre